< Retour
23/02/2018

PAYSAGISTE

Tout comme un architecte, il travaille sur plans et doit appréhender volumes et espaces.

Mais il doit également compter avec une dimension supplémentaire : le temps. Un arbre ne pousse pas en un jour, et les créations doivent croître et embellir. Scientifique, il connaît intimement les plantes et les sols. Créateur, il a étudié l’histoire de l’art et des jardins

Le paysagiste est au végétal ce que l’architecte est au béton

Ses matériaux sont les fleurs, les arbres et le gazon. Il pense les espaces verts et met en scène arbres, plantes, fleurs et même espaces aquatiques, roches et matériaux divers.

Un métier

Le métier de paysagiste s'apprend continuellement sur le terrain. Le paysagiste est sollicité pour de nombreux travaux, que ce soit pour des copropriétés, des parcs de loisirs ou pour des municipalités. Aujourd'hui, de plus en plus de particuliers recherchent les services d'un paysagiste afin d'aménager leurs jardins ou d'entretenir sérieusement leurs espaces verts.

Les qualités requises d'un paysagiste

Qu'il vente ou qu'il neige, le paysagiste est exposé à tous les caprices climatiques. Inutile de préciser qu'une grande résistance physique est donc indispensable si vous souhaitez exercer ce métier. De l'habileté manuelle, un sens de l'observation et de l'initiative ainsi qu'un certain sens artistique sont de gros atouts, tout comme:

  • Une bonne condition physique est nécessaire, comme pour tous les métiers semi-manuels.

  • Le paysagiste se doit de connaître parfaitement les outils, machines et autres matériaux avec lesquels il travaille.

  • Il doit apprécier le travail en équipe (il est amené à travailler avec des ingénieurs, architectes et autres urbanistes).

  • Le paysagiste doit être créatif, tout en respectant les contraintes (budget, environnement...).

  • Il doit savoir s'organiser, être autonome, notamment lorsqu'il est à son compte.

  • Il sait étudier un lieu, son histoire, son évolution dans le temps, pour proposer des aménagements.

  • Suivant la nature des travaux à effectuer, il se montre polyvalent.

Études / Formation pour devenir Paysagiste

Pour devenir paysagiste, un niveau bac + 3 minimum est requis :

  • DE paysagiste (accès par concours après un bac + 2). Proposé dans 5 écoles : école nationale supérieure du paysage Marseille, Versailles ; école nationale supérieure d'architecture et de paysage Bordeaux, Lille ; école nationale supérieure de la nature et du paysage Bois,

  • Diplôme de l'école supérieure d'architecture des jardins,

  • Diplôme d'ingénieur spécialisé en paysage (Institut supérieur des sciences agronomiques, agroalimentaires, horticoles et du paysage de Rennes, institut supérieur d'agriculture Lille, Antibes).

Attention : la profession ne bénéficie d'aucune protection et n'importe qui peut s'équiper sommairement et s'intituler « jardinier-paysagiste », « entrepreneur de jardin » sans même être titulaire d'un diplôme de formation professionnelle adéquate.

Article rédigé par l'équipe WAPI-TPE

Retrouvez chaque semaine le magazine

Notre newsletter est un véritable magazine, avec la reprise des Bons plans, des nouveautés, des articles les plus marquants de notre blog.
Envoyez votre mail pour vous inscrire à notre Newsletter afin de rester informé de l'actualité de WAPI-TPE.